X

LONG CHU, Andrea
Femelles

« Tout le monde est femelle, et tout le monde déteste ça » : c’est par ces mots que débute le manifeste d’Andrea Long Chu, tour à tour compte-rendu de sa réassignation de genre, histoire du féminisme occidental, radiographie de la manosphère étasunienne, lecture à contre-emploi de la vulgate freudienne et réflexion sur l’Internet 2.0, pornographie de niche incluse. Au centre du texte, une conviction à même de bouleverser les fondations de notre politique des genres : être femelle tient moins de l’état de fait biologique que d’une infirmité de nature existentielle dont nous sommes tous victimes, les hommes, les femmes et tous les autres aussi.

Composée dans les marges d’une pièce perdue de Valerie Solanas — l’autrice de SCUM Manifesto célèbre pour avoir ouvert le feu sur Andy Warhol —, Femelles propose un éclairage iconoclaste à mi-chemin du témoignage et de l’essai sur le masculinisme, la pornographie, la transidentité et plus globalement le genre, entendu comme violence ourdie contre soi-même pour le désir d’autrui.

Autrice, critique et essayiste largement reconnue comme la pionnière de la  « deuxième vague » des études sur la trans­ide­n­­tité, Andrea Long Chu prépare actuel­lement sa thèse en littérature comparée à New York University. Ses publi­cations sur le genre lui ont valu un large écho dans la recherche et dans la presse américaines.[note de l'éditeur]

 

Published by Premier Degré, 2021
Essays / Feminism

Price: 14€

LONG CHU, Andrea - Femelles